Mot de Mathieu – 30 juin 2020

La nouvelle « normale »

Mathieu C. Morissette,
PhD Professeur agrégé au département de Médecine de l’Université Laval
Chercheur en pneumologie à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec

Ouf ! Tout un chemin depuis le mois de mars !

J’ai personnellement du mal à croire à quel point tout a été aussi rapide, d’un côté comme de l’autre ! Ça doit s’apparenter, vaguement, à ce que peut ressentir un otage fraîchement libéré.

Nous en sommes maintenant à ce que nous pouvons appeler la nouvelle « normale ». Une vitesse de croisière où le spectre de la COVID-19 n’est jamais très loin.

Bien que notre région s’en soit sortie de façon admirable, les débats entourant une probable deuxième vague sont très actifs. Comme la grippe à l’hiver, la COVID-19 pourrait, elle aussi, adopter un mode saisonnier.

Les connaissances scientifiques ne permettent pas de le prédire pour le moment… à suivre. Ce qui est certain, c’est que la vigilance demeure importante si on ne veut pas que notre nouvelle « normale » se transforme en « double-bogey »…

Les mesures de distanciation physique actuelles mises en place sur les terrains de golf démontrent la créativité des directions de clubs. Les différents systèmes de récupération de balle à la base des fanions en sont un bel exemple ! Et ça n’empêche personne de crier «birdie»! Avec la réouverture des terrasses et des services de restauration, on assiste à la renaissance de l’esprit de Club et de l’aspect social du 19e trou…

Restons vigilants sur le terrain comme sur la terrasse, sachant que les jeunes sont régulièrement asymptomatiques et que les membres or sont plus à risque.

Bien que le golf soit un sport individuel, le combat contre cette pandémie en est clairement un d’équipe.

Bon golf!

Mathieu