Mot du surintendant

Bonjour à tous,

Dans la nuit de mardi à mercredi, imaginez-vous donc, la pluie tombait ! Un gros 26 mm ! Tout un cadeau du ciel si attendu.

Pour notre équipe, garder le terrain dans un état optimal malgré les très faibles quantités de pluie reçues représentent un défi énorme. Ayant joué mon tout premier 18 trous de l’année ce lundi, je souhaite à nouveau exprimer la même fierté quant au travail accompli par toute mon équipe. Au cours des dernières semaines, nous avons effectué plusieurs travaux dont le plus important a été la double tonte verticale effectuée le 30 juin.

Depuis cette journée, et ce jusqu’au 7 juillet, nous avons toujours gardé un minimum de 9,75’ en vitesse sur les verts à 9 h le matin. Le beau temps a favorisé cette constance. Il est important de noter que dès qu’une belle fenêtre de travail favorisant une seconde tonte verticale se présentera, nous en profiterons.

La vitesse des verts

Qu’est-ce que 9,75’ ?

Le protocole de mesure de la vitesse d’un vert est reconnu internationalement. L’outil servant à prendre cette mesure est approuvé par l’USGA et se nomme cinémomètre ou « stimpmeter ». Simplement, il s’agit d’une barre de 3 pieds avec une rainure dans laquelle on insère une balle. D’un mouvement léger, nous levons la barre jusqu’à la tombée de la balle. Elle glisse dans cette barre et parcours une distance dans la direction 1. Nous faisons ensuite l’exercice une seconde fois, mais dans le sens contraire. Nous obtenons la mesure de la direction 2. La moyenne de ces deux mesures correspond à la vitesse du vert. Dans notre cas, le résultat obtenu est 9,75’.

Quand la mesure est-elle prise ?

La mesure est prise la plupart du temps avant 9 h le matin et elle augmente pendant la journée. Parfois, en temps de croissance extrême, nous perdons de la vitesse considérablement vers la fin de la journée parce que le gazon a poussé. Du fait que nous sommes agressifs sur notre régulateur de croissance (qui diminue de beaucoup la pousse), cet élément est moins considérable. Si nous avons une journée venteuse, la surface va sécher plus rapidement et on obtiendra des vitesses de pointe bien plus élevées.

Qu’est-ce qui influence la vitesse des verts ?

Nos pratiques sont axées pour vous offrir des verts rapides. Il y a plusieurs éléments qui font en sorte que les verts sont rapides ou non, entre autres la hauteur de tonte, le rouleau, le sable, l’humidité, la largeur de la feuille du gazon, le type de gazon (pâturin annuel qui fait des fleurs diminue la vitesse), le régulateur de croissance, la fertilisation, les pratiques culturales telles que la tonte verticale, les aérations, etc. Par exemple, mercredi dernier le 8 juillet, nous avons tondu seulement les verts. Avec la pluie, le taux d’humidité a beaucoup augmenté, ce qui a rendu les verts moins rapides que les journées précédentes.

Est-ce qu’on a une constance sur tous les verts ?

Non. La mesure qui est parfois communiquée est une moyenne. Le vert #12 représente une moyenne réaliste. Par exemple, voici quelques mesures prises lundi matin dernier avant de rouler les verts.

  • Vert #11 = 9’
  • Vert #12 = 9,2’ (10,25’ après le rouleau, mesure prise autour de 10 h 15)
  • Vert #13 = 9,65’ * Vert #17 = 9,85’
  • Starter et Club house = 9,2’

Quel est l’objectif de vitesse ?

Nous avons comme objectif d’obtenir une vitesse entre 9,5’ et 10’ à 9 h le matin et c’est exactement ce que nous avons actuellement. Si nous rendons les verts encore plus rapides, nous serons loin de répondre aux besoins de tous les joueurs en plus de faire augmenter de façon considérable les coûts d’entretien.

Je veux, autant que possible, offrir des verts qui sont toujours dans le même « range » de vitesse. Bien sûr, s’il pleut et qu’en plus nous ne tondons pas, les verts seront plus lents, c’est normal. Nous ne pousserons pas la note pour avoir des verts rapides lors de journées de pluie, ce serait d’être insouciants face aux prochaines journées. Dans le cas contraire, il peut arriver que nous sautions une tonte pour rouler seulement, pour que le vert ne roule pas à une vitesse excessive.

La saison de golf ne dure pas qu’une semaine, alors le plus important c’est la constance.

Est-ce qu’on peut afficher la vitesse des verts de façon journalière ?

Oui. Je travaille actuellement sur un système d’affichage sur lequel nous allons vous indiquer la vitesse des verts et d’autres éléments. Vous aurez plus d’informations à ce sujet d’ici quelques semaines.

J’espère que ces informations vous éclairent sur notre façon de faire. Cette mesure est destinée à être un outil pour les surintendants et bien qu’elle puisse aussi servir comme outil « marketing », ces résultats me servent beaucoup plus à savoir quelles pratiques adopter pour obtenir un roulement de balle constant tous les jours.

Bon golf !

Guillaume Marcotte
Surintendant